• Il va me rendre fou ! chapitre 11 : Vocation première ?

     

    Chapitre 11: Vocation première ? 

     

     Nous filons tous les trois à vive allure vers le mur et commençons à l'escalader sauf que dans la précipitation je n'ai pas vu à temps la branche de l'arbre et en me relevant je me la prends sur le haut du crâne mais sous le coup de l'adrénaline qui envahit tout mon corps je ne sens pas la douleur. Une fois passé de l'autre côté de la rue nous détalons comme des lapins. 

     Mon cœur bat à cent à l'heure et quand nous arrivons enfin devant chez moi, je ne sens plus mes jambes. Dans la maison tout est calme, je jette un coup d'œil dans le salon, mamie dort dans son fauteuil. Je leur fais signe de ne pas faire de bruit et nous nous dirigeons en silence vers ma chambre. 

     C'est à ce moment-là que je sens quelque chose de chaud couler le long de mon front et de mon visage et en passant la main je m'aperçois que c'est du sang. Je suis à deux doigts de m'évanouir, oui je sais, pour un futur médecin, ça la fout mal. 

     Je me retourne vers mes amis qui me regardent l'air effaré. Passé le moment de panique je me dirige vers la cuisine, je sais que ma mère y range la trousse de secours. J'indique à Pha où il peut la trouver pendant que je me lave les mains et le visage. Beam attrape l'essuie-tout et commence à essuyer mon visage pour y enlever les dernières traces de sang. Une fois la trousse de secours ouverte, Pha cherche une compresse qu'il pose sur la plaie mais le sang continue de couler et la première compresse est vite remplacée par une deuxième puis une troisième. C'est là que mes amis me disent qu'il vaudrait mieux que j'aille à l'hôpital et Pha enchaîne avec : 

     «  D'après ce que j'ai vu dans un reportage médical, la peau du cuir chevelu est très fine et il y a beaucoup de vaisseaux sanguins au niveau de la tête donc apparemment il semble "normal " que ça saigne encore mais je pense quand même qu'il te faudrait des points de sutures. » 

     Et Beam lui répond: 

     «  Ah oui, moi aussi j'ai vu le même reportage que toi à la télé, tu n'as pas trouvé ça flippant Pha ? » 

     «  Non, moi j'ai trouvé ça plutôt intéressant. » 

     «  Et !! Les mecs, je suis en train de me vider de mon sang et vous, vous parlez du programme télé ! » 

     «  Oh ! Excuse-nous Kit, tu es sûr de ne pas vouloir aller à l'hôpital ? » me dit Beam l'air inquiet. 

    « Sûr et certain, mes parents vont me tuer s'ils découvrent comment c'est arrivé. » 

     Avec mon grand frère Hear'Kieng qui traîne dans un gang à Bangkok, mon père est à prendre avec des pincettes. Et plein d'espoir je lui dis : 

     «  Allez Pha, dans ton reportage tu n'as pas vu comment on pourrait arrêter le saignement ? » 

     «  Si mais je crois que tu ne vas pas aimer ça ! » 

     «  Pourquoi ? » 

     «  Si on ne fait pas de points, on peut coller les bords de la plaie avec une colle biologique mais ici on n'a pas ce genre de colle par contre j'ai vu sur le bureau de ton père un tube de colle 60 secondes Universal. » 

     «  Heinnnnn ? Ça ne va pas la tête ! » 

     Pha pense que le saignement ne va pas s'arrêter comme ça et me dit que c'est à moi de voir. Dans quel merdier je suis allé me mettre, tout ça pour des plumes que je n'ai même pas pu récupérer. Je finis par accepter la solution de Pha. Il va chercher le tube de colle puis me fait m'asseoir sur le tabouret, met les gants trouvés dans la trousse, désinfecte ma plaie puis pose la colle sur la coupure en tenant les bords de la peau entre ses doigts sans toucher la colle. 

     «  Shia, Pha, ça fait mal ton truc ! » 

     «  Et c'est la faute de qui si on en est là ? » me dit Pha. 

     «  Ok, j'ai compris, je ne dis plus rien. » 

     Une fois fini, je range tout et je mets les gants et les compresses dans une feuille de journal et mets le tout au fond de la poubelle de la cuisine pendant que Beam ouvre la fenêtre pour aérer la pièce qui sent encore le désinfectant. 

     Je n'ai perdu personne à ce stade de l'histoire, non ? C'est bon ? Alors comment ma mère finit par tout découvrir malgré tout ça et bien c'est la faute à mon foutu Karma, certains diront que c'est plutôt la faute du chat.

     Vingt minutes après que " Docteur Pha " se soit occupé de moi (certaine vocation commence tôt) maman rentre du supermarché. La fenêtre de la cuisine est restée ouverte et Clumsy *(il porte bien son nom celui-là !) le chat de la voisine décide de sauter dans la cuisine histoire de voir s'il n'y a pas quelques nourritures à réclamer. Sauf que ce chat est le plus "maladroit " que la terre est portée et au moment de sauter sur le sol, il se loupe et finit sa course sur la poubelle de la cuisine la faisant tomber. 

     Le contenu de la poubelle se vide sous les yeux effarés de ma mère. L'entendant crier je me précipite dans la cuisine suivi de Pha et Beam, rien qu'à la tête que nous faisons ma mère comprend que l'un de nous s'est blessé et quand son regard croise le mien je sais que je suis démasqué. Elle renvoie mes amis chez eux et leur dit qu'elle appellera leurs parents à notre retour de l'hôpital. 

     Une fois à l'hôpital, le médecin lui confirme que tout va bien et me dit juste de ne pas mouiller ma tête pendant plusieurs jours et que la colle partira d'elle-même quand la peau se sera reconstituée, c'est la première fois qu'il voit une plaie suturée à la colle universelle et il me dit que j'ai de la chance car le travail est plutôt propre venant d'un gamin de dix ans. 

     Le reste n'est que détail, la punition, l'argent de poche envolé et quelques heures de jardinage chez le voisin pour avoir stressé ses poules et son coq. 

     J'entends rire aux éclats dans le salon, je soupire. Je passe machinalement ma main sur le haut de mon crâne à la recherche de la cicatrice, ma mère me regarde en souriant et me dit qu'à l'époque elle n'aurait jamais imaginé que son petit dernier aurait choisi de faire des études de médecine. Elle me dit aussi qu'elle est très fière de moi et m'embrasse sur le front, je lui souris et finis par sortir de la cuisine pour aller dans le jardin. 

     ------------------------------------------------------------------------- 

    *Clumsy en français se dit maladroit.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :