• Journal de Mireille, Chapitre Spécial " Mireille et Takamina unies pour sauver leur vie "

    Mireille était sur l'océan à bord d'un bateau mais le plus étonnant c'était que ce bateau n'était pas un vieux paquebot délabré mais bel et bien un bateau de type croisière.

    Elle était étrangement étonnée de se retrouver sur ce genre de bateau après ce qui venait de lui arriver, Mireille se leva et ouvrit la porte, en l'ouvrant elle se rendit compte que sa porte donnait sur une autre chambre où se trouvait une jeune fille. Mireille s'approcha de cette jeune fille et lui dit : " Excusez-moi mais on est où là ? "

    La jeune fille regarda Mireille et lui répondit " Nous sommes sur un paquebot de luxe pour être vendues au marché noir, beaucoup d’hommes riches sont à bord, il faut qu'on se prépare à ne jamais revoir le monde auquel nous appartenons. "

    Mireille pensait s'en être sortie mais non, le cauchemar ne faisait que continuer. La jeune fille se présenta à Mireille, elle s'appelait Takamina et n'avait que 17 ans.

    Un homme entra dans la chambre, leur donna des vêtements  et les força à s’habiller avec afin de les mettre en valeur. Les deux jeunes femmes se mirent à le suivre jusqu'à une grande salle de réception.

    Beaucoup d'hommes de tout pays et de toutes religions étaient présents, Mireille aperçu un podium où des femmes se tenaient debout et où les hommes enchérissaient sur elles.

    Mireille fut surprise que dès son arrivée son nom fut prononcé, elle se mit sur le podium mais rétorqua qu'elle n'était pas un objet et qu'elle n'était pas à vendre ! On lui donna un léger coup pour la faire taire, il ne fallait surtout pas l'abîmer.

    Les enchères débutèrent. Mireille ne voyait pas les personnes qui enchérissaient sur elle, ils étaient cachés derrière des vitres teintées. Des sommes mirobolantes étaient dites jusqu'à ce que 57 000 € soit prononcé comme offre finale pour elle.

    Vendue à un français, Mireille se sentait légèrement soulagée mais pensait que ce n'était que le début d’un nouveau cauchemar. Un homme prit Mireille pour l'emmener dans la salle où l'homme qui l'avait achetée se trouvait.

    Elle entra dans la salle, l'homme partit en la laissant seule avec ce français. L’homme se retourna et Mireille stupéfaite se rendit compte que cet homme n'était nul autre que l'homme du café qui l'avait heurtée avec son vélo !

    " Vous ?! Mais comment ?! " L'homme la regarda et lui dit " J'ai tout de suite vu qui vous étiez, il était hors de question que vous soyez vendue, je suis ici en tant qu’agent de police infiltré pour démanteler ce réseau. Mais comment avez-vous atterri ici ? C'est une chance que vous soyez tombée sur moi ".

    Mireille : " Une chance ? D'un côté je suis soulagée d'être avec vous, de l'autre je n'oublierai jamais que vous avez préféré votre vélo à moi ! ". L'homme sourit et lui dit qu'il était temps pour eux de partir, qu'il avait obtenu ce qu’il était venu chercher et qu'il ne fallait pas rester une seconde de plus ici. Mireille se retourna lorsqu'elle entendit le nom de Takamina.

    " Cette jeune fille, il faut l'aider, elle n'a que 17 ans ! " L'homme la regarda et lui dit qu'il ne pouvait rien faire de plus, que chaque homme n'avait le droit qu'à une seule enchère.

    Mireille refusa de partir sans elle, même si elle ne la connaissait pas il était hors de question qu’elle l’abandonne ici. Mireille regarda autour d'elle et vu un système d'alarme, elle appuya dessus et déclencha l'alerte générale, la panique à bord du bateau commença à se faire ressentir.

    L'homme : " Mais vous êtes folle ?! Maintenant nous sommes foutus ! "

    Mireille le regarda dans les yeux et sans aucun mot il comprit sa détermination. " Je vais vous aider mais il va falloir faire vite. "

    L'homme se dirigea avec Mireille vers la salle de réception, la foule marchait à contre-sens et Takamina était toujours coincée sur le podium. Mireille l'aperçut au loin et couru jusqu'à elle, " Viens vite, on part d'ici ! " La jeune fille ne chercha pas à comprendre quoi que ce soit, elle s’empressa de suivre Mireille et cet homme mystérieux.

    Alors qu’ils arrivaient à l'arrière du navire où un bateau de sauvetage les attendait, les hommes chinois se rendirent compte de la supercherie et comprirent qu'il n'y avait eu aucun incident, ils se dirigèrent alors également vers l'arrière du navire.

    L'homme poussa Mireille à l'intérieur du bateau ainsi que Takamina et sauta dedans, il prit le contrôle du petit navire pour partir, malgré les balles des coups de feu qui essayaient de les toucher, le bateau réussit à s’éloigner, Mireille soulagée laissa couler une larme, Takamina heureuse se leva pour serrer Mireille dans ses bras quand au même moment une balle la toucha en plein ventre, Takamina s'écroula au sol. Mireille essaya tant bien que mal de stopper le saignement mais c'était difficile, une fois assez loin l'homme s'arrêta pour tenter de l’aider à sauver cette jeune fille, hélas malgré tout leurs efforts c'était trop tard... Mireille était dévastée, elle qui pensait que ce cauchemar était enfin terminé, la voilà qui devait encore affronter cette nouvelle épreuve. L'homme se remit à conduire le bateau jusqu’au port le plus proche.

    Arrivé au port d'Italie, le corps de Takamina fut emmené par les pompiers et c'est ici que la rencontre entre elle et Mireille prit fin. L'homme regarda Mireille et lui expliqua en détail tout ce qui se passait avec ce genre de trafic et que malheureusement ce genre de choses arrivait souvent, soit les filles se faisaient tuer, soit elles mouraient noyées dans l'océan en essayant de s’enfuir.

    Mireille épuisée s'évanouit, l'homme la rattrapa et l'emmena dans une chambre d'hôpital militaire à proximité.

    Mireille se réveilla dans un lit, un vrai lit, elle avait dormi comme jamais depuis tous ces événements et elle se rendit compte que l'homme était toujours là à côté d'elle, assoupi sur une chaise.

    " Je ne m’étais pas trompée la première fois où je l'ai vu, il est vraiment très beau. " L'homme se réveilla et regarda Mireille : " Pardon. Et hm je m'excuse pour ce jour où je vous ai percutée avec mon vélo, ce serait dommage de rester bloquer là-dessus, d'ailleurs nous n'avons pas été officiellement présentés, je m'appelle Max. "

    Mireille en profita pour expliquer à Max tout ce qui s'était passé et tout ce qu'elle avait vécu. Max interrompit Mireille en lui demandant si elle voulait rentrer en France avec lui, sa mission étant terminée il pouvait désormais rentrer. Mireille ne refusa pas. C'est alors que Max se leva et lui tendit un sac. " Il me semble que tout ça t'appartient, c'est ce qui a été retrouvé sur le bateau d'échange. " Mireille ouvrit le sac et découvrit stupéfaite son Journal qu'elle pensait perdu.

    Elle regarda Max, son journal et s'exprima " Je crois que j'ai encore plein de choses à vivre et à écrire, mon histoire ne s'arrêtera pas ici ! " Max sourit et avança avec Mireille vers l'avion mis à disposition par l'armée pour rentrer en France.

    Mireille monta dans l'avion et regarda le ciel : " Je vais dorénavant profiter de chaque instant et me contenter de ce que la vie m'offre sans en vouloir plus. La vie vient de me donner une leçon que je ne suis pas prête d'oublier ! " 


  • Commentaires

    6
    Dimanche 11 Août à 10:37

    Whaou, voici un dénouement comme je les aime !!!

    Mireille est sauvée et par son coup de coeur.... une romance en perspective ?

    Merci pour ce nouveau chapitre ♥

    En attendant la suite, fighting pour tout et à bientôt ^_^

    5
    Vendredi 9 Août à 22:40

    coucou 

    ahhhh c'est pas plus mal cette fin xp 

    dommage juste pour la jeune fille :( 

    en tout cas merci pour les aventures de notre adorable Mireille <3

    bizouuuuuuu 

    4
    Jeudi 8 Août à 13:41
    Très belle fin
    3
    Jeudi 8 Août à 00:05
    Merci beaucoup pour tout ce travail d écriture. J adore lire les aventures de Mireille. J espère qu'elles ne s 'arrêterons pas ainsi. Merci beaucoup Rosé en espérant que ta santé s'améliore. À bientôt j'espère.
    2
    Mercredi 7 Août à 20:59

    Bonsoir.

    Encore des larmes et des larmes, mon clavier va finir par se nouer.

    Il est si difficile ce chapitre, mais je me devais d'aller jusqu'au bout en vu du travail que tu avais fourni dans des moments peut être difficile pour toi Røsé♥. 

    Merci pour cette histoire et merci d'avoir sauvé ma petite Mireille en lui lançant une bouée de sauvetage du nom de Max.

    Malgré tous les malheurs qui ont touché le cœur de Mireille ainsi que le mien j'espère pouvoir à nouveau lire lire ses nouvelles aventures.

    Je t'embrasse.

     

     

      • Mercredi 7 Août à 22:35

        Mes yeux étaient Noyés sous les larmes et non pas noué, c'était mon ♥ qu'il l'était! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :