• Il va me rendre fou ! chapitre 6 : Nuit chaude ! (18+)

     

    Chapitre 6 : Nuit chaude ! (18+)

     

     Sa bouche descend sur mon épaule, je sens mille petites morsures et sussions sur ma peau. C'est tellement bon !

     Elle continue son ballet sur ma peau laiteuse, quand sa bouche avale un de mes tétons pour le sucer puis le mordiller, je gémis de plaisir. Une de ses mains attrape l'autre téton et le taquine entre son pouce et son index le faisant rouler sous ses doigts pour ensuite le tirer puis le relâcher pour finalement reprendre de plus belle. Je n'aurai jamais cru que mes tétons pouvaient être une si grande source de plaisir, je découvre pour la première fois que mon corps possède des zones érogènes à cet endroit.

     Ming s'allonge à mes côtés et je sens contre ma cuisse son désir grandir et prendre du volume, mon sexe fait de même. Une de ses mains quitte ma poitrine pour descendre vers mon pantalon et en défaire le bouton puis la fermeture éclair, je soulève le bassin pour lui permettre de me l'enlever, sa main frôle doucement mon pénis pris au piège dans mon boxer puis elle commence des mouvements de va et vient à travers le tissu, son pouce effleure le haut de mon sexe à plusieurs reprises, plus ses gestes s'accélèrent et plus ma respiration fait de même. Le dernier mouvement du poignet cause ma perte, je sens un liquide chaud et humide jaillir et couler sur ma peau, c'est la première fois que j'éjacule avec autant de plaisir.

     Je ferme les yeux et me concentre sur ma respiration encore haletante pour essayer de retrouver mon souffle, quand j'ouvre à nouveau les yeux, je vois que dehors il fait jour. Je cherche Ming du regard et ne trouve personne à mes côtés. Les draps gisent parterre ainsi que mon t-shirt et mon pantalon. Je regarde mon boxer, une tache humide trône en son milieu. Je me lève précipitamment et me dirige vers la salle de bain, là le miroir ne me renvoie qu'une image de moi abasourdi le corps frissonnant encore humide de transpiration mais aucune marque de morsures ni de suçons n'ornent ma peau.

     Je réalise que tout ça n'était qu'un rêve. J'ouvre le robinet et me rafraîchis le visage, pourquoi j'ai fait ce « putain » de rêve ?

     J'enlève mon boxer vite fait et le jette au loin dans la corbeille à linge sale, il disparaît au fond de celle-ci. Rien que de penser à la pièce à conviction qui trône dessus signe de mon plaisir je me sens rougir.

     J'entre dans la douche et fait couler l'eau chaude sur mon corps, elle finit par m'apaiser. Je me savonne de façon énergique et me rince rapidement. J'attrape une serviette et la passe autour de ma taille. En sortant de la salle de bain une odeur virile atteint mes narines, elle persiste encore malgré la fenêtre ouverte, je la referme. Je m'habille à la hâte et enfile les premiers vêtements qui me passent sous la main. Je décide de quitter la pièce et d'aller manger à l'extérieur.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :